All for Joomla All for Webmasters

Les grands dossiers de la rentrée gouvernementale

Durant le mois de congé, le Gouvernement ne s’est pas tourné les pouces. Les ministres ont fait leurs devoirs de « vacances » et les copies seront rendues et corrigées à la rentrée. Parmi les grands dossiers sur la table du Conseil des ministres, le Pétrole et le Gaz, le nouveau programme agricole, les infrastructures, le dessalement de l’eau de mer. La révélation est faite par le Premier ministre, Mahammed Boun Abdallah DIONNE, dans l’entretien de rentrée accordé au Mensuel sénégalais Intelligences du mois de Septembre 2018.

Des textes de loi seront adoptés et des Décrets seront pris par le Conseil des ministres. «Nous avons encore à consolider certaines réformes qui découlent de nos engagements vis-à-vis des partenaires sociaux », a déclaré le Premier ministre.

Sur le pétrole et le gaz, les trois projets de Loi qui seront présentés sont l’aboutissement des instructions données au Gouvernement par le Président de la République, Macky SALL, lors de la concertation nationale sur le pétrole et le gaz. Il s’agit, rappelle, le Premier ministre, d’un nouveau Code pétrolier tenant compte de la situation actuelle du Sénégal désormais inscrit sur la carte mondiale des pays détenteurs de ressources. Le deuxième projet de Loi sur le contenu local porte sur la volonté de l’Etat de bâtir une véritable économie du pétrole et du gaz autour du secteur privé national. Le troisième projet concerne la Loi d’orientation pour mieux répartir les revenus du pétrole et du gaz dans le sens de protéger les intérêts des générations futures.

Mahammed Boun Abdallah DIONNE annonce, dès l’ouverture de la Session parlementaire, le passage à l’Assemblée nationale des trois textes.

Le programme agricole, également une instruction du Président de la République, Macky SALL, s’explique par la situation pluviométrique jusque-là déficitaire dans le Nord du pays et sur la façade atlantique. Il s’agit d’un programme spécial d’atténuation et d’adaptation aux conditions nées des changements climatiques. Mahammed Boun Abdallah DIONNE, Premier ministre du Sénégal : «Dès la semaine prochaine, nous allons soumettre au Président de la République, en Conseil des ministres, ledit programme dont le budget tourne autour de 6 milliards FCFA, soit 3 milliards pour le programme semencier et 3 milliards pour les engrais pour que cette année soit encore une année de records en ce qui concerne la production céréalière nationale. »

La finalisation des grands chantiers d’infrastructures du Président de la République sont également au cœur des grands dossiers de la rentrée gouvernementale : la phase 2 du PUDC, Promovilles, le TER, l’autoroute Ila Touba qui sera ouvert au prochain Magal de Touba.

Le dialogue social ainsi que Keur Momar Sarr 3 et le dessalement de l’eau occupent également une place axiale et centrale dans les préoccupations du Gouvernement.

@BIG

Leave a comment

sept − six =