All for Joomla All for Webmasters

ACCORDS GOUVERNEMENT -ENSEIGNANTS

Plus de 132 milliards dépensés entre 2012 et 2016

Dans le but d’améliorer les conditions d’exercice des enseignants, favoriser une année scolaire sereine et consolider le système éducatif, le Président de la République a pris des mesures exceptionnelles à forte incidence budgétaire. Voici, de 2015 à 2018, le point sur les engagements

 

Les accords entre le Gouvernement et les syndicats d’enseignants sont au cœur de l’actualité de la rentrée gouvernementale.

La mise en solde des enseignants, le paiement des rappels, l’avancement, la validation, l’intégration, les primes, les indemnités, le traitement des projets d’actes, l’octroi d’indemnités, sont les points essentiels des accords signés le 17 février 2014.  Leur mise en œuvre a commencé à partir de 2015.

Ces actes forts posés par le Président Macky SALL entre 2012 et 2017, entraîne un coût global de 285 milliards FCFA en termes de rappel.

Concernant les dépenses de personnel dans le secteur de l’enseignement, l’autre progression dans les efforts de l’Etat passe de près de 46% en 2012 à 51% en 2017 alors qu’elles n’étaient que d’environ 37% en 2007.

Sur l’intégration des Professeurs et Maîtres contractuels (PC & MC), la Direction de la Solde a ordonnancé 175,2 milliards FCFA ; soit en termes d’effectifs, 46.084 agents intégrés dans la Fonction publique à la date du 28 février 2018.

Ces mesures du Gouvernement visent à créer les conditions d’un climat social apaisé dans le secteur de l’Education et de la Formation et entrent dans le cadre du renforcement du Capital humain qui constitue l’Axe 2 du Plan Sénégal Emergent (PSE). Il s’agit de permettre à la population d’acquérir des aptitude et compétences nécessaires pour « entreprendre, innover et s’insérer de manière harmonieuse dans le marché de l’emploi ».

Pour rappel, à partir de 2015, l’Etat du Sénégal a commencé la mise en œuvre des accords.

S’agissant de la mise en solde des professeurs et maîtres contractuels, la Loi de Finances initiale a pris en compte 4.210 entrées sur une prévision de 4000.

Sur le point de la validation aux 2/3 avec rappel des années de volontariat, de vacation et de contractualisation pour les professeurs contractuels, les maîtres contractuels reclassés comme fonctionnaires, l’estimation financière tournait autour de 26,4 milliards avec des modalités de paiement des rappels sur plusieurs années et différé de paiement en fonction des possibilités budgétaires de l’Etat.

Pour l’alignement indiciaire, 9.377 dossiers ont été traité pour un montant de 237 millions FCFA, entre Octobre et Décembre 2015.

Au titre des remboursements, le Gouvernement ne s’est pas limité à la régularisation des surimpositions pour les reclassés de 2006, en fin décembre 2015. Elle a restitué, à titre gracieux et exceptionnel, les ponctions opérées sur les jours non travaillés suite à des faits de grève en Avril 2015.

Leave a comment

13 − 1 =